Les actions de formation ont toujours été un élément important de la vie de la compagnie.  Tous les corps de métiers (scénographe, auteur) travaillent en lien avec acteurs et metteur en scène dans le cadre de ces formations. A chaque fois, nous y pensons une recherche de formes en lien soit avec nos spectacles soit avec la démarche, plus générale, d’écriture contemporaine de la compagnie. En 2018-2019, day-for-night est en résidence au collège de Selongey (21) et y réfléchit un dialogue plus approfondi entre la création et la pédagogie.

mars 2016 L’historienne Maud Chirio, collaboratrice artistique sur No(s) révolution(s) a donné une conférence, en partenariat avec la librairie La grande ourse de Dieppe.
8 décembre 2015
Conférence d’Anne Monfort au Granit-Belfort, en partenariat avec IDEE Université Populaire « Chronique d’une création théâtrale européenne »
3 décembre 2015
Conférence d’Anne Monfort à la MC Bourges autour de Falk Richter
17 avril 2015
Conférence de Maud Chirio « Que deviennent nos révolutions? » en dialogue avec Anne Monfort, au Granit-Scène Nationale de Belfort en préfiguration de la création « No(s) révolution(s) »
12 mai 2014
Conférence d’Anne Monfort dans le cadre du séminaire « L’art au travail »
7 octobre 2013
Conférence d’Anne Monfort à l’université de Strasbourg
19 novembre 2011
Participation à une table ronde dans le cadre du colloque « Corps et voix dans les écritures théâtrales », Université d’Arras.
12 mai 2011
« Réconcilier le visuel et le textuel », conférence tenue à Lisbonne à l’Escola Superior de Teatro e Cinema, dans le cadre d’un colloque sur les écritures de plateau octobre 2010 : participation au colloque « Y a-t-il un retour de la narration au théâtre ? » organisé par Arielle Meyer MacLeod au Grütli, Genève

11-14 avril 2019: Anne Monfort dirige un workshop à Vienne en collaboration avec Theater Montagnes Russes
Novembre 2018
: Pearl Manifold, comédienne de la compagnie, intervient  une journée à l’Espé de Besançon
19-21 octobre  2018
: Anne Monfort dirige un stage auprès du Département de la Savoie sur la dramaturgie en acte (15 heures, 12 stagiaires)
4 au  11 décembre 2017:
elle intervient au DEUST théâtre Besançon sur J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri (19 élèves/20 heures)
Novembre 2017 : elle dirige un stage d’une semaine avec les élèves de COP du CRR Besançon autour de l’adaptation de quatre romans programmé par le festival littéraire Les petites fugues (27 heures/15 étudiants)
Juin 2017 : elle dirige un stage de 4 jours sur la lecture de textes inédits de Thibault Fayner avec les jeunes comédiens du festival de caves
Mars-avril 2017 : Anne Monfort co-dirige avec Solange Oswald un chantier nomade intitulé « dialogue avec les auteurs contemporains d’Europe » (70 heures/ 12 stagiaires)
Février 2017 : elle travaille avec 4 élèves du TNS sur la lecture du Camp des malheureux de Thibault Fayner
Janvier 2017 : Anne Monfort intervient à l’EDT 91 pendant un mois autour de La Petite Catherine de Heilbronn de Kleist et des films de Raymond Depardon
Décembre 2016 : elle intervient 3 jours avec les élèves de la master class de Bobigny autour de Falk Richter
Novembre 2016 : Elle dirige un stage d’une semaine à destination des élèves de COP du CRR de Besançon autour de la mise en scène de Je te regarde d’Alexandra Badea (27 heures/11 étudiants)
Octobre 2016 : Elle dirige un stage d’une semaine à destination des élèves de DEUST autour de l’écriture dramatique contemporaine
Avril 2016 : Anne Monfort anime un stage avec les jeunes comédiennes du festival de caves autour de Zone d’amour prioritaire d’Alexandra Badea (5 jours/4 élèves-comédiennes)
Mars 2016 : Anne Monfort a animé un stage d’une journée destiné aux enseignants au printemps 2016 en partenariat avec DSN-Scène nationale de Dieppe autour de théâtre et histoire (7 heures/une dizaine d’enseignants)
Janvier 2016 : Anne Monfort a animé un stage de deux jours sur le théâtre en langues étrangères à destination des enseignants du Rectorat de Besançon en partenariat avec le Granit – Scène nationale de Belfort (2 jours/une vingtaine d’enseignants)
En juin et octobre 2015
, Anne Monfort dirige un séminaire au Théâtre National de Strasbourg, avec l’ensemble du groupe 43, autour de Falk Richter.
En février et novembre 2015, Anne Monfort intervient deux semaines au DEUST de Besançon autour des auteurs allemands du XXe et XXIe siècle et des textes de Gilles Laubert, donnant lieu à une lecture au CDN de Besançon-Franche Comté.
Du 3 mars au 12 avril 2014, elle anime un stage à l’EDT 91 autour des romans et des pièces de Gombrowicz.
Du 21 au 23 février 2014, elle dirige une master class autour de Falk Richter au Conservatoire à Rayonnement départemental de Belfort
Du 2 au 6 décembre 2013, Anne Monfort mène un stage à Poitiers autour du Camp des malheureux de Thibault Fayner et de Nina? (Epilogue) de Sabine Tamisier, réunissant les élèves du master dramaturgie et mise en scène, les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers et les élèves de l’EESI.
Du 18 au 22 novembre 2013, Anne Monfort intervient au DEUST de Besançon autour de l’adaptation d’un roman au théâtre.
En mars 2013, elle a travaillé au DEUST de Besançon autour de l’adaptation d’un roman, au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Belfort sur un week-end autour de Falk Richter, ainsi qu’une semaine au Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers autour de la téléprésence.
En novembre et décembre 2012 elle est intervenue à l’EDT 91 sur Ivresse de Falk Richter, spectacle repris en septembre 2013 au Colombier.
En novembre 2012, elle est intervenue à l’Université de Poitiers, dans le master de dramaturgie et d’assistanat à la mise en scène autour de Trust de Falk Richter.
En avril 2012, elle a animé également un stage d’une semaine autour de l’écriture de Falk Richter au Conservatoire à Rayonnement régional de Poitiers et au Conservatoire de Tours, en partenariat avec la Maison Maria Casarès, et l’Académie- Ecole supérieure professionnelle du Théâtre du Limousin (48 heures, une vingtaine d’élèves-comédiens)
En février 2012, elle est intervenue également dans les cours de Christine Douxami, maître de conférence à l’Université de Franche-Comté, qui l’avait invitée au colloque « Théâtre et politiques » en 2007.

Anne Monfort a animé deux stages à l’Ecole de la Comédie de Saint Etienne à destination de jeunes comédiens :
l’un en juin 2009, concernant les élèves de premières années, sur la notion d’écriture de plateau, à partir de l’adaptation et mise en scène d’un roman de Juli Zeh, L’ultime question, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Decoratifs (180 heures, 10 élèves- comédiens, 2 élèves-scénographe) – l’autre en janvier 2011, concernant les élèves de deuxième année intitulé « Nouvelle vague, degré zéro », autour du jeu de l’acteur au cinéma et au théâtre, et travaillant la question de l’acteur comme son propre monteur (128 heures, 10 élèves-comédiens).

En 2011, Anne Monfort et la comédienne Solène Froissart ont animé une journée d’action de formation sur la lecture à voix haute à destination des bibliothécaires du Territoire de Belfort en mars 2011 (8 heures, 10 stagiaires)
En 2009, Anne Monfort est intervenue, en lien avec le Rectorat de Besançon, à destination d’enseignants de théâtre, sur la thématique « scénographie et jeu de l’acteur » (une journée de formation, une vingtaine d’enseignants)

En 2018-2019, day-for-night est en résidence territoriale DRAC au collège de Selongey (21)
17-18 novembre 2018:
Anne Monfort mène un workshop sur la méoire dans le théâtre contemporain pour  l’UE culture de l’Université de Dijon autour de la résidence d’auteur de Thibault Fayner:
Septembre à décembre 2018
: elle mène atelier de création avec les M1 de l’Université de Besançon, autour de l’adaptation de romans
2017-2019
: Anne Monfort intervient à l’Université de Besançon en arts du spectacle pour un cours magistral sur le théâtre allemand du XXe siècle et du travail de scènes.
Janvier à juin 2017, 2018 et 2019: Anne Monfort intervient auprès des premières du lycée Jean Jaurès sur la notion d’adaptation scénique et d’écriture de plateau.
Septembre à novembre 2017 et 2018: Anne Monfort a dirigé un stage de 10 heures à destination des hypokhâgnes théâtre du lycée Jean Jaurès de Montreuil sur l’écriture de plateau et particulièrement sur Désobéir.
Février-mai 2017 : Anne Monfort mène dans le cadre d’un projet APA cofinancé par la DRAC et l’Université de Franche-Comté un travail d’une dizaine de jours avec 8 étudiants en arts du spectacle autour de « Fin et commencement » de Roland Schimmelpfennig, spectacle représenté dans quatre lieux de l’université.
Octobre-novembre 2016 : elle a préparé à la lecture deux classes de 3e du collège de Champlitte dans le cadre des petites fugues (8 heures/36 élèves)
Mars 2016 Anne Monfort a animé une classe à PAC autour de théâtre et histoire à Choisy-le-roi (mars 2016, 16 heures/28 élèves)
En 2013-2014
, dans le cadre de la résidence de la compagnie au Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi, Anne Monfort anime un travail avec des jeunes franco-allemands, Indignation/Empörung, en collaboration avec la comédienne Claudia Spörri et la vidéaste Charlène Strock. Ce projet se crée avec le soutien de Jeunesse en action, d’ARCADI, de l’Institut Français de Brême, et de la Shakespeare Company de Brême.
En 2012-2013, 2013-2014, 2014-2015, 2015-2016 Anne Monfort intervient au lycée Jean Jaurès de Montreuil avec les Terminales de spécialité autour des écritures contemporaines.
De 2009-2010 à 2011-2012, sur la période d’association au Granit, l’équipe de Day-for-night est intervenue – à hauteur de 126 heures pour l’UV théâtre de l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard (93 étudiants) – à hauteur de 160 heures pour les enseignements de théâtre spécialité du lycée Cuvier de Montbéliard (42 élèves) – à hauteur de 242 heures pour les enseignements de théâtre spécialité du lycée Cuvier de Montbéliard (98 élèves) – à hauteur de 173 heures pour les enseignements de théâtre facultatif des lycées de Belfort (58 élèves) – à hauteur de 80 heures pour les enseignements de théâtre spécialité du lycée Dessaignes de Blois (50 élèves) – à hauteur de 42 heures pour « Lycéens au spectacle vivant » avec Coté cour (75 élèves) – à hauteur de 20 heures au BEP sanitaire et social de Delle (32 élèves)

Articles et reportages sur Indignation/Empörung
ARTICLE – ChoisyMag – Avril 2014
REPORTAGE – Ville de Choisy-le-Roi – 18 Avril 2014 –
Reportage sur Indignation/Empörung

Les 14 et 15 novembre 2015, Anne Monfort anime un stage autour de Deux heures du matin à la Maison de la Culture de Bourges.
Du 3 au 13 août 2015, stage d’Anne Monfort autour des textes de Falk Richter au Théâtre du Peuple- Bussang
Les 14 et 15 mars 2015, elle anime un stage autour des jeunes auteurs allemands à Dieppe Scène Nationale à destination d’amateurs.

Elle a dirigé un stage de 25 heures pour 14 adultes amateurs au Granit autour de Dérangement de Falk Richter, présenté à la Coopérative de Belfort le 6 avril 2014. Sonia Willi a animé au CHU de Blois un atelier d’écriture de 2009 à 2012 en partenariat avec la Halle aux Grains (120 heures). La comédienne Laetitia Angot a animé un atelier à destination de publics en alphabétisation sur les saisons 2010-2011 et 2011-2012 (40 heures,12 personnes), ainsi qu’un atelier enfant au Granit (64 heures, 20 enfants), et un atelier adolescents (64 heures, 25 jeunes).

Anne Monfort a dirigé également deux stages à Dijon pour des amateurs en collaboration avec la compagnie Grenier Neuf, l’un autour de Falk Richter, l’autre autour de l’adaptation d’une nouvelle (30 heures, 20 stagiaires). Anne Monfort a animé l’atelier amateur du Granit de 2007 à 2010, et conçu et mis en scène en mai 2009 Trois sœurs et un peu de violence (Coopérative, reprise au plateau du Granit, novembre 2010), spectacle réalisé avec le soutien de l’équipe professionnelle Day-for-night (la scénographe Cécilia Delestre, l’éclairagiste Cécile Robin, l’ingénieur du son Baptiste Tanné). Yann Lheureux, un acteur de la compagnie, a animé l’atelier amateur sur la saison 2010- 2011. De 2009 à 2012, ces actions ont concerné 29 adultes amateurs et correspondent à 172 heures.