travail avec les écoles supérieures

________
travail avec les écoles supérieures​

Anne Monfort intervient régulièrement dans les écoles supérieures de théâtre (TNS, CNSAD, ESAD, Ecole de la Comédie de Saint Etienne). Elle y propose de nombreux projets pédagogiques, a également participé, en 2018 et 2019, aux campagnes d’accréditation des écoles de l’ERACM et du TNB, et fait régulièrement partie des jurys d’entrée de l’ESAD et du CNSAD.

En 2021, Anne Monfort a mis en scène Nulle part de Kouam Tawa,spectacle de sortie des élèves du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, qui réunissait 24 jeunes acteurs au plateau.

Les projets avec les écoles s’inscrivent dans la démarche globale de la compagnie. Ainsi, les élèves sont amenés à participer aux projets de recherche menés par day-for-night, que ce soit les élèves du cursus Jouer et mettre en scène du CNSAD dans le cadre de Fantasticalité, ou la promotion 2022 de l’ESAD, associée au projet Opération Caravage.

Dans le cadre du compagnonnage de la compagnie avec l’auteur Thibault Fayner, ce dernier a écrit Les médaillons qu’Anne Monfort a mis en scène en 2019 avec les élèves de l’EDT 91 pour leur spectacle de sortie.

Le travail dans les écoles supérieures a aussi permis à la compagnie de rencontrer l’auteur Kevin Rittberger avec qui elle collabore désormais, via son texte Cassandre ou le monde comme fin de la représentation mis en scène par Anne Monfort, avec les élèves de l’ESAD.

La compagnie est également très investie dans les dispositifs de pré-professionnalisation, en particulier avec le DEUST à Besançon. Anne Monfort y intervient chaque année depuis 2014, et depuis 2021, fait partie du conseil pédagogique, aux côtés de la comédienne Pearl Manifold ; elles portent une attention particulière à la dramaturgie en actes et à la préparation aux concours. Le partenariat entre le DEUST et la compagnie implique de nombreux acteurs puisque les jeunes artistes en compagnonnage May Hilaire et Louise Legendre, ainsi que l’autrice Laure Bachelier-Mazon sont également intervenues avec la promotion 2021-23.
La compagnie a aussi accueilli une apprentie metteure en scène lors des répétitions de Nostalgie 2175 dans le cadre du dispositif L3 pro portée par le CDN de Besançon et l’Université.

Nulle part de Kouam Tawa, mis en scène par Anne Monfort avec la promotion 2021 du CNSAD ©Christophe Raynaud de Lage